Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1Quelle formation vous intéresse ?
2Dites-nous-en un peu plus sur vous
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Les maladies dues à l’âge nécessitant une assistance

Publié le 20 décembre 2012, par Amandine

Avec l’âge, les risques d’être atteint d’une maladie irréversible sont grands. Même malades, de plus en plus de personnes âgées préfèrent néanmoins rester chez elles pour préserver leur quotidien. L’auxiliaire de vie s’avère alors d’une aide précieuse

maladies dues Ă  l'age

L’assistance des personnes âgées malades, indispensable pour leur bien-être

 

La maladie qui touche le plus les seniors est sans nul doute la maladie d’Alzheimer. Entraînant le déclin des facultés cognitives ainsi qu’une baisse notable de la performance de la mémoire, cette maladie nécessite l’assistance d’une personne extérieure, en premier lieu pour aider à la prise des médicaments aux heures convenues.

 

Les personnes âgées atteintes de la maladie de Parkinson ont aussi besoin d’assistance, tout comme celles atteintes d’artériopathie et d’AVC. Le risque de faire une chute est en effet accru. Que ce soit par choix personnel ou suite à la décision de la famille, certaines personnes malades restent à la maison et peuvent alors être assistées par un médecin, une infirmière et un auxiliaire de vie.

 

Les rôles de l’auxiliaire de vie à domicile

Contrairement à l’auxiliaire de vie en maison de retraite, l’auxiliaire de vie à domicile intervient auprès des personnes malades, fragiles ou dépendantes qui ont opté pour un maintien à domicile. L’auxiliaire assure à la fois un rôle de soutien et d’accompagnement pour aider la personne âgée à vivre plus sereinement. Il l’aide notamment dans les actes de la vie quotidienne, qu’il s’agisse de la toilette ou de la mobilité de la personne âgée.

 

 

Toujours à l’écoute des besoins et désirs de la personne âgée, l’auxiliaire de vie sociale assure également toutes les fonctions qui peuvent alléger son quotidien : faire les courses, préparer les repas, faire le ménage, s’occuper des démarches administratives, etc. Plus qu’un simple travailleur, l’auxiliaire accompagne aussi la personne âgée dans sa vie sociale. Il peut par exemple l’accompagner pour ses promenades quotidiennes ou encore ses activités de loisirs.