Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1 Quelle formation vous intéresse ?
2 Dites-nous-en un peu plus sur vous
3 Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4 Comment vous joindre ?

Le Blog du Centre Européen de Formation

Formation professionnelle : jusqu’à 800€ par salarié pour se former

Publié le 09 mars 2018, par Amandine

formation professionnelle

La ministre du travail, Muriel Pénicaud, a révélé le 5 mars dernier, le projet de réforme de la formation professionnelle. Les modifications apportées ont pour objectif de rendre la formation professionnelle accessible à tous : salariés qualifiés, non qualifiés, à temps partiel et demandeurs d’emploi.

Pourquoi faire évoluer la formation professionnelle ?

D’ici une petite dizaine d’années, on estime que 50% des emplois seront transformés, que 20% seront créés, et que certains vont être amenés à disparaître. En transformant la formation professionnelle et l’apprentissage, la ministre du travail compte bien donner la possibilité à la France de relever le défi.

L’évolution de la formation professionnelle en France, répond à 3 objectifs :

  • investir de façon massive dans la formation pour être capable d’encourager les changements plutôt que de les subir,
  • offrir à tous la liberté d’opter pour la carrière professionnelle de son choix,
  • protéger les plus vulnérables contre le manque ou la dépréciation des compétences et faire ainsi disparaître le chômage de masse.

La formation professionnelle doit devenir accessible à tous !

L’un des enjeux de la réforme concernant la formation professionnelle, est de protéger les plus vulnérables contre le manque ou la dépréciation rapide des compétences. Pour la ministre du travail, la formation professionnelle « doit être accessible à chaque actif, de façon autonome, simple et opérationnelle, pour rendre concrète et réelle la liberté d’évoluer professionnellement ».
Avec la réforme de la formation professionnelle, les salariés qualifiés recevront sur leur compte personnel de formation (CPF) 500 euros par an. Le compte personnel de formation plafonnera à 5 000 euros. Quant aux personnes sans qualification, elles auront droit à 800 euros par an, avec un plafonnement à 8 000. Muriel Pénicaud a également ajouté que « pour les salariés en CDD, le compte sera crédité au prorata temporis ». Avec un compte personnel de formation, crédité de 500€ ou 800€ par an, les salariés pourront accéder aux formations de leur choix, comme le CAP Petite Enfance, le CAP Cuisine, le CAP Esthétique et Cosmétique, le CAP Coiffure

Un droit à l’accompagnement renforcé

Pour accompagner les salariés dans leurs choix de formation, le conseil en évolution professionnelle (CEP) va être amélioré. Le but du conseil en évolution professionnelle est de guider les actifs sur l’évaluation des compétences du salarié, la définition de son projet professionnel, les différentes formations disponibles, etc. Aujourd’hui, ce service est assuré par 5 opérateurs, parmi lesquels Pôle emploi et l’Association pour l’emploi des cadres. Demain, un conseil en évolution professionnel sera sélectionné par appel d’offres, dans chaque région de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.