Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
Soigneur animalier
Publié le 10 janvier 2018, par Simon

Devenir soigneur animalier : Guide complet pour une carrière passionnante

Vous êtes passionné par les animaux et vous rêvez de travailler avec eux au quotidien ? Devenir soigneur animalier peut vous permettre de concrétiser cette passion en une carrière enrichissante. Ce métier spécialisé offre l’opportunité unique de prendre soin des animaux, de contribuer à leur bien-être et d’œuvrer pour la conservation des espèces. Dans cet article complet sur le devenir soigneur animalier, nous explorerons les étapes clés pour réussir dans ce domaine.


Les missions du Soigneur Animalier

La journée d’un soigneur animalier est dynamique et variée, offrant une diversité de missions en fonction de son lieu de travail. Que ce soit dans un zoo, un refuge animalier, un parc aquatique ou aux côtés d’un vétérinaire, les tâches peuvent différer.

Au cours d’une journée, le soigneur ou la soigneuse peut être amené(e) à :

  • Préparer les repas en respectant les besoins spécifiques de chaque animal, en dosant la nourriture, en déterminant la fréquence des repas et en fournissant des aliments particuliers.
  • Sous les directives d’un vétérinaire, administrer des médicaments spécifiques, prodiguer des soins tels que le renouvellement de bandages ou la prise de température.
  • Gérer les stocks d’aliments, de matériel, d’équipements de soins et de médicaments, en effectuant des inventaires pour assurer le bon fonctionnement de la structure.
  • Assurer l’hygiène des animaux et de leur environnement, que ce soit des bassins pour les espèces aquatiques, des enclos pour certains animaux ou des cages pour d’autres.
  • Garantir la sécurité des lieux, en prévenant tout risque de blessure aussi bien pour les animaux que pour les personnes.
  • Participer à des soins de prévention, assister le vétérinaire lors de vaccinations, d’administration de médicaments, de déparasitage et autres procédures nécessaires.
  • Observer régulièrement le comportement des animaux, en notant toute situation problématique qui pourrait nécessiter une attention particulière.
  • Tenir à jour les registres des naissances et des décès des animaux, permettant ainsi de maintenir une actualisation précise des effectifs de la structure.

Dans quelles structures travaille le soigneur animalier ?

Zoo, parc animalier, parc aquatique


Le travail du soigneur animalier diffère souvent de celui des animaux domestiques, car il est principalement en contact avec des animaux sauvages. Il est essentiel que le soigneur animalier possède une solide connaissance des comportements propres à chaque espèce. Il adapte les soins en fonction des différentes typologies animales et peut parfois se retrouver à intervenir directement dans l’eau pour prendre soin d’un dauphin ou s’occuper des bassins aquatiques.

Dans les parcs animaliers, une attention particulière est accordée à la reproduction et à la préservation des espèces, en particulier celles en voie d’extinction. Ces aspects occupent une place importante dans la journée de travail du soigneur animalier, qui veille à assurer la continuité des espèces et à participer activement aux programmes de reproduction.

Par ailleurs, certains parcs animaliers organisent des manifestations et des spectacles destinés au public. Le soigneur animalier peut être amené à participer à ces événements, partageant ainsi son expertise et permettant aux visiteurs de découvrir de près le monde fascinant des animaux.

En France, il existe plusieurs parcs zoologiques :

  • Le zoo de Beauval
  • Le zoo de la Flèche
  • Le zoo de Thoiry
  • Le parc Planète sauvage
  • Le parc animalier d’Auvergne
  • Le Parc zoologique du château de Branféré
  • La Vallée des singes

Clinique vétérinaire

Lorsqu’il travaille aux côtés d’un vétérinaire, le soigneur animalier joue un rôle essentiel en tant qu’auxiliaire vétérinaire. Ses principales responsabilités consistent à prodiguer des soins aux animaux conformément aux directives du vétérinaire. Lors d’opérations chirurgicales, il peut être chargé de préparer la salle, de veiller à la stérilisation de tous les équipements nécessaires et à la disponibilité des produits requis pour l’intervention.

Le soigneur animalier assume également un rôle d’accueil de la clientèle, assurant les tâches telles que l’accueil téléphonique et la prise de rendez-vous. De plus, il est chargé de gérer les stocks de nourriture et de médicaments nécessaires au bon fonctionnement du cabinet vétérinaire. Cette gestion efficace des stocks garantit que les ressources nécessaires sont toujours disponibles lorsque le vétérinaire en a besoin.

Refuge pour animaux

Les animaux présents dans les refuges sont souvent en attente d’adoption. Certains d’entre eux ont pu subir des traumatismes importants, laissant des séquelles suite à leur abandon. Le rôle crucial du soigneur animalier consiste à adapter son approche en fonction de la sensibilité et du vécu de chaque animal. De plus, le soigneur ou la soigneuse doit posséder de bonnes compétences relationnelles, car il ou elle est responsable de l’accueil et des conseils dispensés aux clients qui viennent chercher un animal à adopter.

Avant d’être proposé à l’adoption, chaque animal est examiné et une recherche d’identification est effectuée (tatouage ou puce électronique) afin de consulter les fichiers et de vérifier s’il s’agit d’un animal perdu pouvant être réuni avec ses propriétaires. Si l’animal a été abandonné, une fois soigné, le soigneur animalier s’engage à faciliter son adoption en prenant en charge tous les aspects administratifs nécessaires à l’adoption.

Tenue, équipement, accessoires du Soigneur Animalier

Pour accomplir ses tâches en toute sécurité et efficacement, il doit porter une tenue appropriée et utiliser certains équipements et accessoires. Voici une liste générale de ce que peut inclure la tenue, l’équipement et les accessoires d’un soigneur animalier :

Tenue

  • Vêtements de travail résistants et durables, généralement de couleur foncée pour masquer les taches.
  • Pantalons longs et chemise à manches longues pour protéger la peau contre les éraflures, les morsures ou les rayons du soleil.
  • Chaussures de sécurité ou bottes résistantes, confortables et antidérapantes pour assurer une bonne adhérence.
  • Gants de protection adaptés aux différentes tâches, comme les gants en cuir pour la manipulation des animaux et les gants en latex pour les travaux de nettoyage.

Équipement

  • Écopes, pelles et balais pour le nettoyage des enclos et des habitats des animaux.
  • Seaux ou seaux d’eau pour l’approvisionnement en eau et le nettoyage.
  • Tuyaux d’arrosage ou pulvérisateurs pour le nettoyage et l’humidification des enclos.
  • Filets de capture ou épuisettes pour les animaux aquatiques.
  • Cage de transport pour déplacer les animaux en toute sécurité si nécessaire.
  • Matériel de premiers secours pour les premiers soins d’urgence, y compris des bandages, des désinfectants, des ciseaux, etc.
  • Caméra ou appareil photo pour documenter le comportement des animaux, les changements physiques ou les incidents.

Accessoires

  • Casque de sécurité pour les travaux à risque ou dans des environnements dangereux.
  • Lunettes de protection pour les situations où des débris peuvent être projetés ou pour travailler avec des animaux susceptibles de griffer ou de mordre.
  • Radio ou système de communication pour rester en contact avec les autres membres du personnel.
  • Ceinture porte-outils pour ranger et avoir facilement accès aux petits outils ou accessoires.
  • Étiquettes ou badges d’identification pour indiquer le rôle et les responsabilités du soigneur animalier.

Quelles études pour devenir soigneur animalier ?

En France, pour devenir soigneur animalier, il existe plusieurs options d’études et de formations. Voici les principales voies éducatives pour accéder à ce métier :

  • Certificat de capacité (CC) : En France, le métier de soigneur animalier est réglementé par le Code de l’environnement. Pour exercer cette profession, il est obligatoire d’obtenir un Certificat de capacité (CC). Ce certificat atteste de vos connaissances et compétences pour travailler avec les animaux. Les modalités d’obtention peuvent varier en fonction des espèces animales concernées. Il est délivré par les préfectures et requiert généralement une formation théorique et pratique ainsi qu’une expérience professionnelle significative.
  • Formations professionnelles : Plusieurs établissements en France proposent des formations professionnelles spécifiques au métier de soigneur animalier. Ces formations peuvent durer entre quelques mois et deux ans, et sont dispensées dans des écoles spécialisées ou des organismes de formation. Elles couvrent généralement des sujets tels que la biologie animale, les soins aux animaux, la législation, l’éthologie et la sécurité. Certains établissements offrent également des stages pratiques pour compléter la formation.
  • Diplômes d’études supérieures : Certaines filières d’études supérieures en biologie, zoologie, éthologie ou sciences de la vie peuvent préparer les étudiants à devenir soigneurs animaliers. Par exemple, un diplôme universitaire de technologie (DUT) en biologie, un bachelor en biologie animale ou un master en éthologie peuvent fournir une base solide de connaissances scientifiques et théoriques.
  • Apprentissage : Dans le cadre de l’apprentissage, il est possible de suivre une formation en alternance pour devenir soigneur animalier. Cette option permet de combiner des périodes de formation en centre d’apprentissage avec des périodes de travail pratique au sein d’une structure accueillant des animaux, comme un zoo ou un parc animalier. L’apprentissage offre l’avantage de combiner expérience professionnelle et formation.

Le Centre Européen de Formation propose des formations spécialisées dans le domaine animalier qui vous permettent d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour travailler dans ce secteur. Le programme de ces formations se concentre principalement sur des sujets tels que les soins aux animaux, la nutrition animale, l’anatomie, l’éthologie, la sécurité et l’hygiène.

Cependant, il est important de noter que ces formations spécialisées ne sont pas suffisantes pour accéder au poste de soigneur animalier. Vous devrez suivre l’une des formations mentionnées précédemment pour obtenir les qualifications requises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire sur “Devenir soigneur animalier : Guide complet pour une carrière passionnante