Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez gratuitement
et sans engagement votre brochure

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
salaire secrétaire médicale
Publié le 12 mai 2023, par Tom

Salaire secrétaire médicale : on vous dit tout !

Lorsque l’on parle de carrières dans le domaine de la santé, la fonction de secrétaire médicale est souvent considérée comme l’un des piliers de l’organisation d’un cabinet médical. Mais combien gagne réellement une secrétaire médicale ? Cette question est souvent posée, mais la réponse n’est pas toujours facile à trouver. Dans cet article, nous allons donc examiner de plus près les différents facteurs qui influencent le salaire d’une secrétaire médicale, ainsi que les tendances actuelles en matière de rémunération dans ce domaine. Si vous envisagez de devenir secrétaire médicale ou si vous êtes simplement curieux de connaître les salaires dans ce domaine, cet article est fait pour vous !

Le métier de secrétaire médicale

Le rôle de la secrétaire médicale ou de la secrétaire médico-social est de fournir un accueil, des informations et une assistance administrative. Cependant, les fonctions et les responsabilités peuvent varier en fonction du contexte professionnel, ainsi que du titre de la fonction (secrétaire médical ou médico-social).

Dans un cabinet médical ou un établissement de santé, la secrétaire médicale gère les rendez-vous, prépare les dossiers des patients et traite les paiements. Elle est également responsable de l’accueil des patients et de l’organisation de l’espace d’attente. Dans certains cas, elle peut aider le médecin dans l’administration des soins et la gestion du cabinet. En revanche, dans une structure médico-sociale ou sociale, la secrétaire médico-social est principalement en charge des tâches administratives comme la gestion des dossiers et l’accueil des usagers.

La secrétaire médicale peut travailler dans une grande variété de structures comme des cabinets ou des centres médicaux, des établissements médicaux ou médico-sociaux (hôpitaux, cliniques, Ehpad, lieux d’accueil spécialisés…), ainsi que des établissements ayant des missions sociales, médicales ou médico-sociales (PMI, CCAS, service social de l’enfance, associations, tribunaux pour enfants, CAF, CPAM, etc.).

Le métier demande des qualités relationnelles, une capacité d’organisation, une aisance à l’oral et à l’écrit, mais aussi une maîtrise des outils bureautiques. La discrétion est également primordiale, car le secrétaire médical doit respecter le secret professionnel, tout comme le médecin.

Quelles sont les missions d’une secrétaire médicale ?

En tant que secrétaire médicale, les missions principales incluent l’accueil des patients par téléphone ou en personne pour prendre les rendez-vous et répondre à leurs questions sur les interventions. Il est également de la responsabilité de la secrétaire médicale d’organiser les agendas des médecins et de recueillir toutes les informations nécessaires pour le dossier de chaque patient. La rédaction des comptes-rendus d’intervention, le suivi des dossiers administratifs de chaque patient et de l’établissement, ainsi que la gestion de la facturation, sont également des tâches importantes de la secrétaire médicale.

En plus de ces missions, cette dernière doit assurer le lien avec les organismes, comme la sécurité sociale et les mutuelles. Elle peut également assister les professionnels de santé dans certaines tâches, comme la préparation du matériel médical ou la tenue d’outils durant l’intervention. Globalement, la secrétaire médicale joue un rôle clé dans la gestion administrative et organisationnelle des cabinets médicaux et des établissements de santé.

Quel est le salaire moyen d’une secrétaire médicale en France ?

Salaire secrétaire médicale dans la Fonction Publique

Pour devenir secrétaire médicale dans la fonction publique en tant que fonctionnaire, il est nécessaire de réussir le concours d’assistant médico-administratif de catégorie B, filière administrative.

Le salaire de la secrétaire médicale se détermine par une grille indiciaire hospitalière qui évolue tous les deux ans environ en fonction de l’échelon de la fonctionnaire. Le salaire brut mensuel hors primes pour une secrétaire médicale de classe normale varie de 1 607 € brut par mois en début de carrière (échelon 1) à 2 357 € brut par mois en fin de carrière (échelon 13), avec 10 ans d’expérience, le salaire est de 1 729 € brut par mois (échelon 5).

Les fonctionnaires bénéficient également de primes et d’indemnités diverses telles que la prime de service, la prime de sujétion spéciale, l’indemnité horaire ou forfaitaire pour travaux supplémentaires et la nouvelle bonification indiciaire.

Les heures supplémentaires sont également indemnisées, jusqu’à un maximum de 240 heures par an à la demande du chef de service. Les secrétaires médicales fonctionnaires bénéficient de 25 jours de congés payés par an, ainsi que de jours de congés hors saison et d’un jour de fractionnement sous certaines conditions.

Enfin, si leur contrat de travail dépasse 35 heures par semaine, elles peuvent bénéficier du système de Récupération du Temps de Travail (RTT).

Rémunération d’une secrétaire médicale Salariée

Le salaire d’une secrétaire médicale employée dans le secteur privé peut varier en fonction de la nature et de la taille de l’établissement qui l’emploie, tels que les cliniques, les laboratoires d’analyses médicales, les cabinets médicaux ou les maisons de retraite.

Les salaires débutent en moyenne à 1 540 € brut par mois (1 200 € net) pour une secrétaire médicale débutante et évoluent avec l’expérience pour atteindre en moyenne 2 000 € brut par mois (1 560 € net) et jusqu’à 2 560 € brut par mois (2 000 € net) en fin de carrière. Les secrétaires médicales ayant une expérience de 2 à 5 ans ont généralement une meilleure rémunération en Île-de-France qu’ailleurs en France.

Les droits professionnels sont régis par la convention collective du personnel des cabinets médicaux ou de l’hospitalisation privée. Les secrétaires médicales ont droit à 2 jours et demi de congés payés par mois de travail effectif, ainsi qu’à des congés rémunérés pour événements familiaux. Elles peuvent également bénéficier d’une prime d’ancienneté allant jusqu’à 20% de leur salaire, en fonction de la durée de leur service.

Les employeurs peuvent également proposer des avantages supplémentaires pour fidéliser leurs secrétaires médicales, comme des tarifs bancaires préférentiels, la possibilité de télé-travailler, un contrat de prévoyance santé, des tickets restaurants ou des primes trimestrielles.

Salaire secrétaire médicale en Freelance

Si une secrétaire médicale souhaite se lancer en tant qu’entrepreneure indépendante, elle peut fixer ses propres tarifs et déterminer le nombre d’heures qu’elle souhaite travailler, ce qui aura un impact sur sa rémunération mensuelle.

En général, une secrétaire médicale débutante en freelance proposera un Taux Journalier Moyen (TJM) de 125€ par jour, ce qui lui permettra de générer un Chiffre d’Affaires (CA) mensuel de 2 500€ HT. Cependant, il est important de noter que les charges et les impôts que la secrétaire médicale indépendante devra payer seront proportionnels à son CA, ce qui aura une incidence sur le montant de sa rémunération nette.

Une secrétaire médicale indépendante expérimentée et qui possède des compétences complémentaires, peut augmenter son TJM à 240€ par jour, ce qui représente un CA mensuel maximum de 4 800€ HT. Si son CA annuel n’excède pas 72 600€, elle peut opter pour le régime de la microentreprise, qui offre une fiscalité simplifiée et ne nécessite le paiement des cotisations sociales qu’en cas d’encaissement de factures.

Si elle souhaite dépasser ce seuil, elle peut envisager de changer le statut juridique de sa société pour une EI (Entreprise Individuelle), SAS (Société par Actions Simplifié), SARL (Société à Responsabilité Limitée), SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle) ou une EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) en fonction de ses objectifs professionnels.

Quelle formation pour devenir secrétaire médicale ?

Bien qu’il n’y ait pas de diplôme d’État spécifiquement pour exercer le métier de secrétaire médicale, certains établissements offrent des titres certifiés qui peuvent être obtenus après l’obtention du baccalauréat ou après avoir acquis plusieurs années d’expérience professionnelle.

Pour être éligible à ces titres, les détenteurs d’un baccalauréat professionnel AGOrA (Assistance à la Gestion des Organisations et de leurs Activités) ou d’un baccalauréat technologique ST2S (Sciences et Technologies de la Santé et du Social) bénéficient d’une base solide.

Le Centre Européen de Formation propose une formation couvrant les 3 certificats de compétences professionnelles (CCP) essentiels à l’exercice de la profession de secrétaire médicale et qui vous permet de passer le titre RNCP de niveau 4 de Secrétaire Assistant(e) Médico-Social (SAMS). Les inscriptions à cette formation sont possibles dès l’âge de 16 ans et quel que soit votre niveau d’étude.

De plus, le Centre Européen de Formation vous offre la possibilité de préparer un titre professionnel Secrétaire Assistant Médico-Social en apprentissage, permettant ainsi aux apprenants de combiner théorie et pratique dans un environnement professionnel.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Les perspectives d’évolution de carrière pour une secrétaire médicale sont plutôt limitées dans le secteur privé, car il n’y a pas de hiérarchie à gravir.

Cependant, en se formant régulièrement aux nouveaux outils et aux différentes pratiques médicales, une secrétaire médicale peut élargir ses compétences et ainsi assister de nouveaux praticiens. En revanche, dans la fonction publique, l’ancienneté est un facteur important pour l’évolution de carrière, avec la possibilité de gravir les échelons du grade d’employé normal jusqu’à celui de secrétaire médicale senior, puis exceptionnelle. La rémunération de la secrétaire médicale évoluera alors en fonction de la grille salariale en vigueur.

De plus, elle pourra participer à des compétitions internes pour accéder à d’autres fonctions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *