Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Quel est le quotidien du coiffeur ?

Publié le 05 juillet 2016, par Amandine

quotidien du coiffeur

Avec 76 000 entreprises recensées, la coiffure représente le deuxième secteur de l’artisanat en France. Associé à la beauté et aux services, le professionnel du cheveu exerce un savoir-faire, adapte une technique… tout en répondant aux différentes attentes et envies de sa clientèle.

Balayage, permanente, coupe au carrĂ©, brushing… Aussi habile Ă  manier les ciseaux, le pinceau, la tondeuse que la brosse, le coiffeur se plie Ă  n’importe quel dĂ©sir. Si la technique est au cĹ“ur du mĂ©tier, le professionnel de la coiffure a aussi une casquette commerciale.

 

La règle d’or en coiffure : le client est roi !

Première Ă©tape : le shampoing. Bien que l’objectif premier soit de rendre le cheveu propre avant la coupe, le moment doit devenir agrĂ©able. Il faut garder Ă  l’esprit que l’on touche au « corps » du client et pour cette raison l’approche doit ĂŞtre dĂ©licate. Le shampoing peut aussi s’accompagner d’un massage crânien !

Ensuite, on passe au miroir pour le diagnostic : c’est lĂ  que le coiffeur va dĂ©terminer les attentes de son client. Il s’agit Ă©galement d’un instant social privilĂ©giĂ©. Un sourire, de l’Ă©coute, des questions ouvertes pour guider les plus indĂ©cis… Voici la recette d’un diagnostic rĂ©ussi.

Et maintenant ? On coupe, on colore, on boucle, on dĂ©grade, on effile, on Ă©claircit… Place Ă  la technique. Les Ă©tapes prĂ©cĂ©dentes dĂ©terminent les conditions dans lesquelles vont se trouver les clients face au miroir. Il existe au moins deux types de clients : le stressĂ© qui supervise le moindre coup de ciseaux et le dĂ©tendu qui place sa confiance entre les mains du coiffeur. Dans le deuxième cas, coiffeur et client prennent du plaisir : on discute, on Ă©change, on partage, on se fait des confidences….

Il ne reste plus qu’à passer un petit coup de balai, par souci de propreté mais aussi pour aider le client à faire le deuil de ses cheveux coupés !

 

Le brushing, une Ă©tape possible

Afin de terminer la transformation, on peut tenter le brushing : Il s’agit de mettre en forme la chevelure en brossant les cheveux mouillĂ©s, mèche par mèche, tout en les chauffant Ă  l’aide d’un sĂ©choir. Pour un effet plus lisse, on fait appel au lisseur ou au steampod (un lisseur vapeur professionnel haute technologie qui permet la rĂ©paration de la fibre capillaire tout en la coiffant).

La personne se sent relaxée, belle et ses cheveux sentent bon : mission accomplie !

Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?