Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
tendances de restauration
Publié le 01 février 2023, par Simon

Quelles sont les tendances de restauration pour 2023 ?

Que peut bien nous réserver l’année 2023 en matière de tendances en restauration ? En effet, les consommateurs cherchent plus que jamais des expériences culinaires uniques, des options de qualité supérieure et des choix durables. Alors sans plus attendre, explorons ensemble les tendances les plus excitantes de la restauration pour 2023 et comment ces dernières vont transformer l’expérience de manger en dehors de chez soi.

Transparence et alimentation préventive

Prendre soin de soi est le maître mot pour cette année 2023. Ce que l’on souhaite à tout prix, c’est une hygiène de vie la plus saine possible. C’est donc à ce moment que l’alimentation préventive va entrer en jeu, en regardant de plus près ce qui se passe dans nos assiettes.

Effectivement, c’est 91% des Français qui pensent que l’alimentation possède une influence positive sur l’énergie et le dynamise en général.

De ce fait, l’utilisation d’aliments de qualité et bons pour la santé, est de plus en plus plébiscitée en restaurant et se présente sous différentes formes : que ce soit en snack, en bowl ou encore en poudre.

Bien évidemment, les restaurateurs n’ont pas oublié que manger doit rimer avec gourmandise, alors libre à eux de nous épater en faisant preuve d’originalité et de créativité dans leurs réalisations culinaires.

En plus de cela, le besoin de transparence envers les consommateurs vient également se mêler à tout cela, sur la provenance des produits utilisés par exemple. Alors restaurateur, traiteur ou encore pâtissier, soyez prêts à répondre aux exigences de vos clients !

Les Ghosts Kitchens : une des tendances de restauration

Pas de panique, il n’y a pas de quoi vous faire frissonner, il s’agit simplement de restaurants sans espaces physiques, qui vont proposer uniquement des plats à emporter.

De ce fait, cette solution permettrait aux restaurateurs de ne pas s’encombrer d’un loyer exorbitant. Mais d’un autre côté, cela a pour conséquence de surcharger les plateformes de livraison comme Uber Eats, Deliveroo, etc.

Puis, avec de plus en plus de personnes qui aiment profiter d’un bon moment convivial dans un restaurant physique, ces marques peuvent avoir du mal à se démarquer et à se constituer une clientèle fidèle.

Une des tendances restauration : l’omniprésence du digital

Ce n’est clairement pas un secret, le digital ne cesse de prendre de l’importance dans nos sociétés et le marché de la restauration ne fait pas exception.

Au niveau de la consultation des menus, qui depuis la crise sanitaire, sont passés pour la plupart à des menus disponibles via un QR code. Et qui s’est avéré pratique pour les restaurateurs principalement pour la mise à jour des plats ou encore des prix.

Également au niveau des prises de commandes, comme les enseignes de fast-food où les consommateurs commandent déjà sur une borne connectée.

Enfin, pour la préparation des plats. Et oui, les employés ne sont pas exclus par la présence du digital. En salle ou en cuisine, ils sont de plus en plus équipés, avec des écrans de production qui sont placés judicieusement à chaque poste de travail. Ce qui permet évidemment d’accroître le gain de temps et d’augmenter la productivité du point de vente.

Des restaurants plus responsables

La prise de conscience environnementale peut se refléter dans l’assiette, mais également au niveau des établissements eux-mêmes. Cela peut se traduire de différentes façons : recyclage, réduction de la production de déchets, diminution de la consommation d’énergie, achat de produits auprès de fournisseurs durables, etc.

La tendance de restauration, se prête aussi à l’utilisation d’emballages durables, écologiques, voire même parfois comestibles. Ainsi, vous l’aurez compris, la priorité est de bannir le plastique et les emballages à usage unique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *