blog - Centre Européen de Formation

Retrouvez toute l’actualité liée aux métiers de la petite enfance, de l’esthétique, de la coiffure, de la cuisine, du secteur social, sanitaire et animalier.

Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1 Quel domaine vous intéresse ?
2 Dites-nous-en un peu plus sur vous
3 Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4 Indiquez-nous votre numéro de téléphone

Quelle formation pour devenir coloriste permanentiste ?

Publié le 03 juillet 2019, par Paul

devenir coloriste permanentiste

Avec une augmentation de l’intérêt collectif porté sur l’apparence physique, le métier de coloriste permanentiste est en plein développement. Pendant ou après votre CAP Coiffure, il est possible de vous spécialiser. La mention complémentaire coloriste permanentiste fait partie de ces spécialisations. C’est à la fois un architecte pour sa connaissance parfaite du cuir chevelu, mais aussi un véritable peintre du cheveu. Il sait parfaitement comment mettre en valeur le visage grâce à la couleur. Développez de nouvelles compétences et devenez coloriste permanentiste.

Quelles sont les missions du coloriste permanentiste ?

Le coloriste permanentiste réussi facilement à établir un diagnostic capillaire, pour utiliser les produits adaptés. Une parfaite connaissance des outils qu’il utilise est indispensable. C’est l’expert de la coloration et de la mise en forme des cheveux. Couper les cheveux et réaliser le shampoing des clients fait aussi partie de ses compétences. Pour un cadre de travail idéal, l’entretien des locaux est important. Une de ses dernières missions est de savoir conseiller sa clientèle sur les meilleurs produits et leurs utilisations.

Quelles sont les qualités pour devenir coloriste permanentiste ?

Un coloriste permanentiste se doit d’avoir des qualités manuelles. Pour un contact client agréable, de bonnes qualités relationnelles sont nécessaires. Bien entendu un goût artistique prononcé est une qualité très recherchée chez un coloriste permanentiste. Doté d’une excellente agilité, il manie les produits avec précisions. Il est à l’écoute pour comprendre au mieux les besoins de sa clientèle. Il a un sens créatif qui n’est plus à prouver. Ayant le sens des responsabilité, il prend très au sérieux toutes les demandes de ses clients. Proche de sa clientèle, il sait être un très bon conseiller. Force de proposition, le coloriste sait conseiller un changement de couleur pour ses clients. Pour finir, il doit faire preuve de rigueur et avoir le sens des responsabilités.

Quelles compétences nécessaires à la pratique du métier ?

Le coloriste permanentiste a une connaissance pointue des différentes techniques de coloration. Il sait appliquer ces techniques, afin de mettre en avant la chevelure. Expert dans la colorimétrie, il a le sens du détail. Pour chaque demande de client, il sait trouver la meilleure technique possible. Il connaît parfaitement les différents types de cheveux. Les réactions des cheveux à chaque coloration n’ont plus de secrets pour lui. Parfait expert de la colorimétrie, il a le don de sublimer toutes les chevelures. Mettre en valeur le visage grâce aux cheveux c’est son domaine. Travaillant dans un salon, vous passerez une bonne partie de votre journée debout, une bonne résistance physique est donc nécessaire. À l’affût des dernières tendances, il se tient régulièrement informé sur les dernières informations en coloration capillaire.

Quelle formation pour devenir coloriste permanentiste ?

Afin de devenir coloriste permanentiste, la voie la plus empruntée est la suivante :

Le passage d’un CAP coiffure en optant pour une spécialisation de coloriste permanentiste. Cette mention complémentaire est à passer en addition des épreuves classiques du CAP coiffure. La réalisation de stages professionnels permet d’obtenir rapidement les compétences techniques demandées.

Salaire et évolutions

Le salaire d’un coloriste permanentiste débutant est le SMIC. Après plusieurs années d’expériences ce salaire peut évoluer et arriver à 2000 € brut.

Une fois un bon bagage de compétences, le coloriste peut ouvrir son propre salon de coiffure. Il peut mettre à profit ses compétences, pour d’importants événements comme des défilés de mode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *