Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
différents types de coloration
Publié le 21 septembre 2018, par Simon

CAP Coiffure : quels sont les différents types de coloration ?

Que l’on souhaite changer de tête, camoufler quelques cheveux blancs ou donner un coup d’éclat à notre couleur naturelle, il existe différents types de coloration ! Entre la coloration permanente, la coloration ton sur ton et la coloration temporaire, il est parfois compliqué de s’y retrouver. Nous avons réalisé un petit focus sur les différents types de coloration, afin de ne plus s’emmêler les pinceaux.

La coloration permanente

Comme son nom le mentionne, la coloration permanente est définitive ! Pour retrouver une couleur définitive après avoir fait une coloration permanente, il faut donc attendre la repousse complète des cheveux. ce que les cheveux repoussent. La coloration permanente est la couleur la plus demandée en salon, car elle permet un changement de tête radical (passer d’une couleur claire à une couleur foncée ou inversement). Elle se présente sous la forme d’une crème mélangée avec un oxydant, qui pénètre dans le cheveu afin de le décolorer et le recolorer instantanément.

Les avantages de la coloration permanente :

La coloration permanente a l’avantage de tenir dans le temps et de résister aux différentes agressions extérieures. De plus, c’est la seule coloration qui permet de couvrir l’ensemble des cheveux blancs ou de changer radicalement de couleurs de cheveux.

Les inconvénient de la coloration permanente : 

La coloration permanente nécessite un entretien régulier. En moyenne, il faut retourner chez le coiffeur toutes les 4 à 6 semaines pour la reprise des racines. Il est également recommandé de réaliser des soins hydratants et des masques car la coloration permanente, même bien réalisée, agresse vos cheveux.

La coloration temporaire

Dans les différents types de coloration, il existe aussi la coloration temporaire. Elle ne pénètre pas la fibre capillaire et est donc temporaire (comme son nom l’indique). Son application peut se réaliser directement après un shampoing. La coloration temporaire est très utilisée pour apporter une certaine brillance aux cheveux ou pour atténuer un reflet.

Les avantages de la coloration temporaire : 

Elle offre la possibilité de changer de tête sans pour autant que cela soit définitif. La coloration semi-permanente et nettement moins agressive que la coloration permanente, les cheveux sont donc moins abîmés.

Les inconvénients de la coloration temporaire : 

Son pouvoir est bien moins puissant que la coloration permanente, de ce fait elle ne couvre pas totalement les cheveux blancs. La coloration temporaire s’estompe au fur et à mesure des shampoings, donc la couleur souhaitée n’est plus la même au bout d’une dizaine de shampoings.

La coloration ton sur ton

La coloration ton sur ton fait également partie des différents types de coloration que vous devez connaître pour passer le CAP Coiffure ! Elle peut être permanente ou semi-permanente. En effet, tout dépend du mélange réalisé et de la méthode d’application. La coloration ton sur ton contient des agents oxydants et un faible taux d’ammoniaque. La coloration ton sur ton est beaucoup plus subtile que la coloration permanente et semi-permanente. Cependant, elle permet d’estomper les cheveux blancs et de sublimer une couleur naturelle.

Les avantages de la coloration ton sur ton : 

Cette technique est beaucoup moins agressive que la coloration permanente. En effet, elle permet de colorer le cheveu sans toucher aux pigments. C’est vraiment la meilleure alternative pour ceux et celles qui souhaitent gagner en luminosité. La coloration ton sur ton a l’avantage de ne pas créer de racines visibles et inesthétiques.

Les inconvénients de la coloration ton sur ton : 

La coloration ton sur ton ne tient pas très longtemps. Au bout d’une vingtaine de shampoings, elle commence à déjà à s’estomper. De plus, elle ne couvre pas l’intégralité des cheveux blancs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *