Le concours de Policier

Choisir le métier de Policier c’est choisir de vous investir dans le but de préserver ce bien si précieux qu’est la paix publique.

Le concours policier

LES PRÉREQUIS AU CONCOURS POLICIER

Concours externe :

  • Être de nationalité française,
  • Être âgé de 17 ans et de moins 35 ans au 1er janvier de l’année du concours,
  • Avoir un bulletin n°2 du casier judiciaire ne comportant aucune mention incompatible avec l’exercice des fonctions envisagées et être agréé par le préfet territorialement compétent,
  • Être physiquement apte et présenter le jour de l’épreuve un certificat médical adéquat,
  • Avoir effectué, pour les moins de 25 ans, sa Journée de défense et citoyenneté (JDC),
  • Être titulaire du Baccalauréat,

Concours interne :

  • Adjoint de sécurité, âgé de 37 ans au plus, au 1er janvier de l’année du concours, en activité et comptant au moins une année de service en cette qualité à la date de la première épreuve écrite (aucune dérogation d’âge n’est admise pour ce concours),

    OU

  • Avoir suivi le parcours de «cadet de la République»,

    OU

  • Être volontaire des armées servant dans la gendarmerie nationale, titulaire du diplôme de gendarme adjoint, en activité et comptant au moins une année de service en cette qualité à la date de la première épreuve écrite.

LES ÉPREUVES DU CONCOURS POLICIER

  • Une épreuve écrite basée sur un cas pratique : évaluation des capacités d’analyse d’un dossier, des aptitudes rédactionnelles et des aptitudes professionnelles en se projetant dans une situation
    donnée.

  • Des tests psychotechniques : évaluation du profil psychologique et identification des qualités en tant que futur agent de police.

Une épreuve d’exercices physiques composée de deux étapes :

  • Un parcours d’habileté motrice (PHM)
  • Un test d’endurance respiratoire (TECR)
  • Un test sous forme de questions/réponses interactives : test de la mémoire visuelle, de la perception-vigilance et de l’aptitude à la prise de décision.

  • Un entretien avec le jury : examen oral visant l’évaluation de la motivation du candidat, de son comportement, de son niveau de connaissances générales et de son sens de la réflexion.
    À noter : pour le concours interne, cet entretien se base sur un dossier RAEP (Reconnaissance des acquis par l’expérience),

  • Une conversation en langue étrangère : choix entre anglais, allemand, espagnol ou italien.
    À noter : épreuve facultative pour le concours interne.

Les débouchés après le concours policier

Suite à la formation en école de police, le Gardien de la Paix est généralement affecté en service de sécurité publique. D’autres services sont également accessibles sur demande : Brigade Anti-Criminalité (BAC), Compagnie Républicaine de Sécurité (CRS), service de police aux frontières, service de police judiciaire ou Direction du renseignement.

Après quelques années d’expérience, le Gardien de la Paix peut prétendre à évoluer en passant des examens en interne vers un poste d’officier de police judiciaire, puis de brigadier-chef, de major et de commissaire.

concours policier

Quelle formation pour devenir policier ?

Afin d’accéder au métier de policier, vous devez nécessairement passer et de réussir le concours d’entrée en école de Police. Pour mettre toutes les chances de votre côté et accéder au métier de gardien de la paix, il est vivement conseillé de bien vous préparer grâce à une formation.

La formation policier du Centre Européen de Formation vous permet de vous préparer aussi bien de manière théorique que physique, aux différentes épreuves du concours.

Philippe B – Ancien chef de groupe tactique du GIGN

Ancien gendarme et membre d’intervention du GIGN pendant plus de 15 ans, Philippe B a décidé
de parrainer le Centre Européen de Formation pour ses préparations aux concours de la gendarmerie,
de la police, des douanes et de l’administration pénitentiaire. Il a participé à l’élaboration d’un
programme sportif, à la hauteur des exigences de ces institutions.

Découvrez son parcours dans sa vidéo de présentation.

Le métier de policier / Gardien de la paix

Sur 149 000 fonctionnaires actifs que compte la police nationale, on recense environ 105 000 Policiers.  Le policier, aussi appelé gardien de la paix, est un fonctionnaire de la police nationale. Au service de la population, ces agents ont pour mission d’assister les citoyens, de les encadrer et de prévenir et maintenir la sécurité. De multiples métiers sont accessibles pour lesquels les missions varient :

  • Assurer la sécurité et l’assistance aux personnes,
  • Prévenir les actes de délinquance,
  • Maintenir l’ordre,
  • Contrôler les flux migratoires et combattre le travail clandestin,
  • Assurer un travail d’investigation suites à des crimes et délits,
  • Protéger l’État,
  • Lutter contre le crime organisé.
concours policier

Les qualités et les compétences nécessaires pour devenir policier

Pour accéder au métier de gardien de la paix, il est demandé d’avoir certaines qualités et certaines compétences :  

  • Posséder le sens de l’honneur et du dévouement,
  • Être respectueux de la dignité des personnes,
  • Faire preuve de diplomatie et d’autorité,
  • Être en bonnes conditions physiques et psychologiques,
  • Avoir l’esprit d’équipe.

Le salaire d'un policier

La rémunération durant l’année de formation en École de police est de 1 485€ brut par mois, avec en supplément un logement gratuit. Par la suite, la rémunération brut mensuelle d’un gardien de la paix est de 1 588€ à 2 300€.

Ecole certifiée OPQF pour ses activités FPC

Ecole soumise au contrôle pédagogique de l’Etat

Ecole privée d’enseignement à distance déclarée auprès du rectorat de Lille.

Ecole conforme au décret qualité et référencée par DataDock.

WidgetAvisVerifies
Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1 Quel domaine vous intéresse ?
2 Dites-nous-en un peu plus sur vous
3 Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4 Indiquez-nous votre numéro de téléphone