Le concours de Surveillant Pénitentiaire

Choisir le métier de Surveillant Pénitentiaire c’est choisir de porter un uniforme, d’assurer des fonctions d’autorité et de sécurité au sein d’un établissement pour peine.

Le concours surveillant pénitentiaire

LES PRÉREQUIS AU CONCOURS

Le concours de surveillant pénitentiaire appartient à la catégorie C de la fonction publique d’État. Les prérequis au concours de surveillant pénitentiaire sont les suivants :

  • Être de nationalité française,
  • Être titulaire du brevet des collèges (ou équivalent), ou d’un diplôme ou titre de niveau V,
  • Avoir 18 ans minimum et 45 ans maximum au 1er janvier de l’année du concours,
  • Être en possession de tous ses droits civiques et ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation incompatible avec la fonction de surveillant,
  • Être en bonne forme physique (présentation d’un certificat médical obligatoire).
surveillant pénitentiaire

LES ÉPREUVES DU CONCOURS SURVEILLANT PENITENTIARE

  • Une série de questions de culture générale, à choix multiples.

  • Une série de questions de raisonnement logique faisant appel aux qualités d’analyse, d’observation, de déduction et de bon sens du candidat.

  • La rédaction d’un compte rendu (ou rapport circonstancié) établi à partir d’un ou plusieurs documents relatifs à un événement susceptible de survenir durant les fonctions de surveillant de l’administration pénitentiaire.
  • Un entretien oral
    À noter : pour le concours interne, l’épreuve orale peut être remplacée par une reconnaissance des acquis si vous exercez déjà un métier dans l’administration pénitentiaire ou dans la sécurité ou en relation avec celle-ci.

  • Des tests psychotechniques interprétés par un psychologue suivis d’un entretien.

  • Une épreuve physique composée de plusieurs tests pour les hommes et pour les femmes.
    Les tests des hommes consistent en :
    – Une course de vitesse de 80 mètres,
    – Une course de demi-fond de 1000 mètres,
    – Un lancer de poids de 5 kg.
    Les tests des femmes consistent en :
    – Une course de vitesse de 60 mètres,
    – Une course de demi-fond de 400 mètres,
    – Un lancer de poids de 3 kg.

Les débouchés après le concours surveillant pénitentiaire

À l’issue de la formation à l’École Nationale d’Administration Pénitentiaire, les Surveillants Pénitentiaires sont affectés dans un établissement de l’administration pénitentiaire du territoire français : maisons d’arrêt ou établissements pour peine.

Des possibilités d’évolution sont possibles via des concours internes ou par année d’ancienneté. Vous pourrez évoluer vers les corps :

  • d’encadrement  (premier surveillant et major),
  • de commandement (lieutenant, capitaine et commandant),
  • de direction (chef d’établissement).

Quelle formation pour devenir surveillant pénitentiaire ?

Pour devenir gardien de prison, il est nécessaire de passer et de réussir le concours d’entrée en École Nationale d’Administration Pénitentiaire (ENAP). Le concours en question est un concours de catégorie C de la fonction publique d’État.  Pour réussir votre concours, il faut mettre toutes les chances de votre côté et notamment sur la préparation aux épreuves. Une fois le concours obtenu, les élèves surveillants intégreront une formation rémunérée de 6 à 8 mois en École Nationale d’Administration Pénitentiaire. 

La formation surveillant pénitentiaire du Centre Européen de Formation vous propose une préparation complète, aussi bien théorique que physique.

Philippe B – Ancien chef de groupe tactique du GIGN

Ancien gendarme et membre d’intervention du GIGN pendant plus de 15 ans, Philippe B a décidé
de parrainer le Centre Européen de Formation pour ses préparations aux concours de la gendarmerie,
de la police, des douanes et de l’administration pénitentiaire. Il a participé à l’élaboration d’un
programme sportif, à la hauteur des exigences de ces institutions.

Le métier de surveillant pénitentiaire

Le Surveillant Pénitentiaire appartient à la catégorie C de la fonction publique d’État. Rattaché au ministère de la Justice, les recrutements de l’administration pénitentiaire se font par le biais d’un concours.

Comptant près de 30 000 Surveillants Pénitentiaires déjà en fonction et de nombreux projets de construction de prisons, l’administration pénitentiaire recrute 2 400 personnes par an. Chiffre qui tend à augmenter, de manière significative depuis plusieurs années.

Le surveillant pénitentiaire a pour missions principales de :

  • Prendre en charge et surveiller les personnes confiées à la justice,
  • Maintenir l’ordre et la discipline au sein du centre pénitentiaire,
  • Assurer la sécurité et la sûreté au sein de l’établissement pénitentiaire,
  • Prévenir la récidive des personnes détenues,
  • Accompagner et favoriser la réinsertion professionnelle des détenus.

Les qualités et les compétences nécessaires pour devenir surveillant pénitentiaire

Le surveillant pénitentiaire doit être doté de certaines qualités pour assurer l’ensemble de ses missions :

  • Être rigoureux, stable et juste,
  • Avoir le sens de l’écoute et de l’observation,
  • Savoir analyser un contexte, une problématique, une complexité,
  • Disposer d’une bonne condition physique,
  • Avoir le sens des relations humaines.

Le salaire d'un surveillant pénitentiaire

La rémunération durant l’année de formation en école nationale d’administration pénitentiaire est de 1 500€ brut par mois. Par la suite, le salaire d’un Surveillant Pénitentiaire va de 2 077€ à 2 727€ brut mensuel.

Les autres métiers du secteur de la fonction publique

Ecole certifiée OPQF pour ses activités FPC

Ecole soumise au contrôle pédagogique de l’Etat

Ecole privée d’enseignement à distance déclarée auprès du rectorat de Lille.

Ecole conforme au décret qualité et référencée par DataDock.

WidgetAvisVerifies
Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1 Quel domaine vous intéresse ?
2 Dites-nous-en un peu plus sur vous
3 Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4 Indiquez-nous votre numéro de téléphone