Le concours de Contrôleur des Douanes

Choisir le métier de contrôleur des douanes c’est choisir de participer à la protection de son pays.

Les concours contrôleur des douanes

LES PRÉREQUIS AU CONCOURS EXTERNE

Le concours externe de contrôleur des douanes est un concours de catégorie B de la fonction publique d’État. Pour présenter votre candidature à ce concours, vous devez :

  • Être de nationalité française ou ressortissant d’un État membre de l’Union Européenne ou de l’espace économique européen,
  • Être en possession de vos droits civiques et présenter un casier judiciaire compatible avec l’exercice de ces fonctions,
  • Être en position régulière au regard des obligations du service national de l’État dont vous êtes ressortissant,
  • Satisfaire à l’enquête administrative préalable au recrutement,
  • Remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice des fonctions. Les candidats du
    concours de la branche surveillance doivent avoir été déclarés aptes au service actif par un médecin agréé.
  • Être titulaire d’un baccalauréat ou d’un diplôme équivalent ou bien justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans à temps plein dans un emploi de niveau au moins équivalent à celui exercé par un contrôleur des douanes. *

*Sont dispensés de l’obligation de diplôme les parents de trois enfants et plus et les sportifs de haut niveau. Les candidats d’un diplôme délivré dans un État membre de l’Union Européenne ou à l’accord sur l’Espace économique européen

contrôleur des douanes

LE CONCOURS EXTERNE DE CONTRÔLEUR DES DOUANES

  • Un questionnaire à choix multiples destiné à tester les connaissances générales du candidat et ses connaissances de base en français, mathématiques et raisonnement logique.

Deux épreuves obligatoires et une facultative :

  • Un résumé de texte portant sur des questions économiques et sociales suivi de questions portant sur le texte.

  • Au choix (à réaliser lors de l’inscription) :
    > Résolution de problèmes mathématiques,
    > Résolution d’exercices de comptabilité privée,
    > Composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou cas pratiques d’économie,
    > Composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou cas pratiques de droit,
    > Composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou études d’ensemble documentaire de géographie économique,
    > Composition sur une ou plusieurs questions portant sur des connaissances techniques de navigation maritime (pour la branche de la surveillance uniquement).

  • Facultatif : traduction (sans dictionnaire) d’un texte écrit dans une des langues suivantes : allemand, anglais, arabe, chinois,
    espagnol, italien ou russe.

Trois épreuves :

  • Un entretien oral avec un jury durant lequel le candidat prouve sa motivation et son aptitude à exercer le métier pour lequel il concourt.

  • Une traduction orale d’un texte de langue étrangère (allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien ou russe au choix) et conversation dans cette même langue.

  • Pour la branche de la surveillance uniquement : une épreuve sportive comportant quatre exercices physiques :
    > Test de pompes,
    > Test de gainage,
    > Course de sprint 60 mètres,
    > Course d’endurance 2 000 mètres.

LES PRÉREQUIS AU CONCOURS INTERNE

Peuvent se présenter au concours interne, les agents du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie comptant trois ans et six mois au moins de services effectifs au sein de ce ministère, au 1er janvier de l’année du concours.

LE CONCOURS INTERNE DE CONTRÔLEUR DES DOUANES

Deux épreuves obligatoires et une facultative :

  • Une analyse de dossier à caractère administratif suivi d’un questionnaire portant sur ce dossier.

  • Au choix (à réaliser lors de l’inscription) :
    > La composition sur un sujet, comprenant la réponse à une ou plusieurs questions et/ou la résolution d’un ou plusieurs cas pratiques, portant sur les missions, l’organisation et la réglementation douanières,
    > La résolution d’un ou plusieurs exercices de comptabilité privée,
    > La résolution d’un cas pratique et/ou questions de gestion administrative,
    > La composition sur une ou plusieurs questions portant sur des connaissances techniques de navigation maritime (pour la branche
    de la surveillance uniquement),
    > La composition sur une ou plusieurs questions portant sur des connaissances de réglementation douanière maritime (pour la branche de la surveillance uniquement).

  • Facultatif : traduction (sans dictionnaire) d’un texte écrit dans une des langues suivantes : allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien ou russe.

Trois épreuves :

  • Un entretien oral avec un jury portant sur le dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (RAEP) à composer pour le concours. Cette épreuve vise à apprécier les motivations, les aptitudes et la personnalité du candidat, ainsi que reconnaître les acquis de son expérience professionnelle.

  • Une traduction orale d’un texte de langue étrangère (allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien ou russe au choix) et conversation dans cette même langue.

  • Pour la branche de la surveillance uniquement : épreuve sportive comportant quatre exercices physiques :
    > Test de pompes,
    > Test de gainage,
    > Course de sprint 60 mètres,
    > Course d’endurance 2 000 mètres.

Les débouchés après le concours contrôleur des douanes

Les lauréats au concours suivent une formation rémunérée d’un an, composée d’environ 18 semaines de formation théorique à l’École Nationale des Douanes suivie d’un stage pratique d’environ 8 mois dans les services déconcentrés de la DGDDI. La formation est adaptée à la branche choisie. À l’issue de cette formation, les agents stagiaires sont titularisés en tant que contrôleur des douanes et droits indirects de deuxième classe.

Grâce à l’ancienneté, le contrôleur des douanes peut atteindre la classe supérieure
et devenir contrôleur de première classe ou contrôleur principal. Par la voie des concours, il peut atteindre le grade d’inspecteur de catégorie A ouvrant l’accès à des carrières de cadre supérieur.

Quelle formation pour devenir contrôleur des douanes ?

Pour devenir contrôleur des douanes, il est nécessaire de passer et de réussir le concours à l’École Nationale des Douanes. Pour réussir votre concours, mettez toutes les chances de votre côté et préparez vous solidement avant le jour J. suivie d’un stage pratique d’environ 8 mois dans les services déconcentrés de la DGDDI

La formation douanier du Centre Européen de Formation vous propose une préparation complète, aussi bien théorique que physique.

Philippe B – Ancien chef de groupe tactique du GIGN

Ancien gendarme et membre d’intervention du GIGN pendant plus de 15 ans, Philippe B a décidé
de parrainer le Centre Européen de Formation pour ses préparations aux concours de la gendarmerie,
de la police, des douanes et de l’administration pénitentiaire. Il a participé à l’élaboration d’un
programme sportif, à la hauteur des exigences de ces institutions.

Découvrez son parcours dans sa vidéo de présentation.

Le métier de contrôleur des douanes

Depuis la création de l’espace Schengen, il n’y a plus de contrôleur des douanes aux frontières. Désormais, ils interviennent n’importe où sur le territoire français, de manière aléatoire, suivant les informations dont ils disposent. Ce changement explique pourquoi le recrutement de contrôleurs des douanes s’accélère. De plus, l’application concrète du Brexit va créer des postes dans les services des douanes sur le littoral français de la Manche.

Les Contrôleurs des Douanes sont divisés en deux branches :

  • Les opérations commerciales et d’administration générale,
  • Les opérations de surveillance

La branche des opérations commerciales et de l'administration générale

Les missions du contrôleur des douanes

Dans la branche des opérations commerciales et de l’administration générale, le contrôleur des douanes assure des fonctions de natures administratives et informatiques, en civil :

  • Vérifier l’application des formalités douanières à l’importation et à l’exportation,
  • Réaliser des contrôles et enquêtes avec les autorités étrangères,
  • Rédiger des procès-verbaux,
  • Vérifier les documents comptables et rechercher des infractions,
  • Détecter les activités commerciales transfrontalières illicites,
  • Contrôler les opérations commerciales des entreprises travaillant avec l’étranger,
  • Collecter les droits et textes sur les marchandises importées par les entreprises et par les particuliers,
  • Renseigner et conseiller les entreprises dans leurs activités à l’internationale.

La branche de la surveillance

Les missions du contrôleur des douanes

Dans la branche de la surveillance, les fonctions du contrôleur des douanes imposent l’affectation à une brigade, le port de l’uniforme et le port d’arme. Le contrôleur des douanes est chef d’une équipe de surveillance douanière. Ses principales missions sont de :

  • Contrôler les voyageurs, leurs bagages et les marchandises,
  • Contrôler les moyens de transport.

En tant que contrôleur des douanes, diverses spécialités sont possibles sous conditions de qualifications supplémentaires : maître-chien, motocycliste, mécanicien des garde-côtes, pilote d’hélicoptère, pilote d’avion, marin, etc

Les qualités nécessaires

Le contrôleur des douanes, dans la branche des opérations commerciales et de l’administration générale, doit être doté de certaines qualités pour assurer l’ensemble de ses missions :

  • Être rigoureux et diplomate,
  • Faire preuve de fermeté,
  • Avoir de bonnes compétences rédactionnelles,
  • Savoir travailler en équipe,
  • Être à la fois attentif et dynamique,
  • Avoir le goût des chiffres.

Les qualités nécessaires

Le contrôleur des douanes, dans la branche de la surveillance, doit être doté de certaines qualités pour assurer l’ensemble de ses missions :

  • Être rigoureux, minutieux et diplomate,
  • Avoir le sens de l’observation,
  • Savoir faire preuve de fermeté et de sang-froid,
  • Avoir le goût pour l’enquête,
  • Être en bonnes conditions physiques et psychologiques,
  • Savoir gérer le stress,
  • Avoir une bonne acuité visuelle.

Le salaire d'un contrôleur des douanes

Pour le Contrôleur des Douanes, la rémunération à la sortie d’école est de 2 258€ brut mensuel pour la branche administrative et de 2 341€ brut mensuel (primes incluses) pour la branche de la surveillance.

Les autres métiers du secteur de la fonction publique

Ecole certifiée OPQF pour ses activités FPC

Ecole soumise au contrôle pédagogique de l’Etat

Ecole privée d’enseignement à distance déclarée auprès du rectorat de Lille.

Ecole conforme au décret qualité et référencée par DataDock.

WidgetAvisVerifies
Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1 Quel domaine vous intéresse ?
2 Dites-nous-en un peu plus sur vous
3 Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4 Indiquez-nous votre numéro de téléphone